Skip to content

Madame Bocal


Parlons désencombrement

Parlons désencombrement

Lorsque l’on choisi un mode de vie zéro déchet, on choisi souvent une vie plus minimaliste, moins consumériste. On décide d’aller à l’essentiel, de se simplifier la vie et donc de désencombrer chez soi.
Une fois que l’on a désencombré, il faut surveiller les objets qui rentrent chez nous. Cela prend du temps de trier les choses accumulées. 2 ans pour nous et j’y suis encore un peu, donc ce n’est pas pour faire de la place aux nouveaux objets inutiles.

En 2016, j’ai eu un véritable déclic !

Avant impossible de désencombrer. J’ai toujours adoré ranger, trier…enfin à la fin j’avais toujours autant de choses mais bien ordonnées. Maintenant, je suis capable de savoir tout de suite ce qui va être donné dans des associations ou vendu. J’ai tendance à les donner car vendre les objets prend encore du temps.
Grâce à ce nouveau pouvoir, j’ai pu vider nos 4 boîtes de souvenirs en un temps record. Je n’ai gardé que l’essentiel pour moi. Je reste sentimentale pour certaines choses mais j’en garde beaucoup moins.
Voici un petit exemple… Etant une fan inconditionnelle des photos imprimées, j’aime avoir des albums que je regarde avec les enfants. Du coup, à la place d’imprimer dix photos avec un détail différent, je choisis la plus belle de la série.

En ayant un emploi du temps chargé, je n’en pouvais plus de passer mon temps à courir après le rangement et le ménage. Notamment après les jouets des enfants. D’ailleurs si vous avez besoin d’astuces pour ne pas vous laisser envahir par les jeux de vos enfants, cet article devrait vous intéresser. Maintenant, je respire !

Désencombrer son logement, garder l’essentiel, organiser ses placards, filtrer ce qui rentre chez soi… permet de garder un intérieur rangé et simplifie la vie. Je dis souvent “placards/intérieur rangé(s), esprit libre”.

Au cours d’une série d’articles, j’essayerai de vous donner des clefs pour désencombrer, trier chez vous.

Leave a Reply