Skip to content

Madame Bocal


Jetable vs réutilisable

Avant même de parler de courses en vrac, privilégier le réutilisable permet de limiter sa production de déchets, de préserver les ressources de la planète et faire des économies. C’est assez efficace et plutôt ludique à mettre en place. Certaines avancées sont plus simples que d’autres, à vous de choisir ce qui est possible pour vous.

Voici quelques astuces pour remplacer les objets jetables par du réutilisable, lavable, durable…

Cuisine

kit zéro déchet cuisine

– Essuies-tout (sopalin) > ils peuvent être remplacés par des serviettes de table, bavoirs pour bébés, essuie-tout lavable, gant de toilette. Pour graisser une poêle ou un moule, on peut utiliser un pinceau de cuisine, carré de tissu lavable. Quand on renverse un liquide par terre, la serpillière est très pratique.
– Eponges > gant de toilette, carré éponge lavable, loofah (éponge végétale issue du fruit de la courge), tawashi (éponge réalisée à partir d’anciens vêtements), brosse coco (brosse réalisée avec les fibres de noix de coco), éponge métallique en paille de fer. Pour faire la vaisselle, on peut aussi utiliser une brosse en bois avec tête changeable et une éponge gratte-gratte fabriquée en matières recyclées.
– Film étirable > assiette, bees wrap (tissu enduit de cire d’abeille), serviette de table (pour emballer dès sandwich), couvercle en tissu, torchon.
– Papier d’aluminium > plat en verre pour les poissons au four, serviette en tissu ou wraps pour emballer un sandwich.
– Papier de cuisson > plaque en silicone, papier de cuisson non blanchi compostable.
– Assiettes en plastique > vraie vaisselle, assiettes en bambou, assiettes en plastique lavables. Je suis pour utiliser le moins de plastique possible mais, parfois cela peut être la solution la plus pratique, si vous faîtes souvent des soirées chez vous ou pour un goûter d’anniversaire… Le tout est de trouver une solution durable.
– Pailles > remplacez-les par des pailles en inox ou plastique lavable.
– Gobelets en plastique jetable > verre en verre, inox ou en plastique durable.
– Serviettes en papier > utilisez plutôt des serviettes de table.
– Bouteilles d’eau plastique > gourde en inox.
– Nappe en papier > nappe en tissu, sets de table.

Salle de bain

kit salle de bain zéro déchet

– Coton-tiges > oriculi 
Version compostable > cotons-tiges en papier avec la tête en coton bio non-blanchi.

– Mouchoirs en papier > mouchoirs lavables.
Version compostable > mouchoirs non blanchis en papier ou en matières recyclées.
– Cotons démaquillants > cotons lavables, éponge de konjac.
(Vous pouvez d’ailleurs allez voir ma routine pour un démaquillage au naturel et comment blanchir ses carrés démaquillant lavables.)
– Rasoir jetable > rasoir de sûreté ou rasoir avec uniquement la tête rechargeable.
– Lime à ongles jetable > lime à ongles en inox.

Les éléments compostables :
-Brosse à dents > brosse à dent en bambou compostable
-Fil dentaire > cure dents

Ménage

– Swifer > serpillière
– Lingettes parfumées > éponge / torchons pour le ménage + produit ménager

Courses

kit de courses zéro déchet– Sac en plastique > sac en tissu réutilisable, sac solide des supermarchés.
– Nourriture emballée > courses en vrac dans des pochons en tissu. Si vous n’avez pas encore réussi à franchir le cap, pas de soucis, vous pouvez réutiliser les sacs craft dans lesquels vous mettez vos aliments.
– Pochons plastiques des centres commerciaux pour mettre fruits et légumes > pochons en tissu lavables. Lorsque je n’ai qu’un citron, tête d’ail ou régiment de bananes, je le prends sans sac et je colle l’étiquette dessus. Si la pesée se fait en caisse, la vendeuse le pèse comme ça sur sa balance.

Enfants

Couches > couches lavables
(Pour plus renseignements, j’ai écrit un article assez complet sur le sujet qui vous aidera à choisir vos couches lavables.)
Carrés de coton / lingettes bébé > cotons lavables, gant de toilette
Dosettes sérum physiologique > poire rhino horm junior (eau + sel de cuisine). Très efficace mais attention si votre enfant vous dit que cela lui mal aux oreilles. Pour l’avoir essayé cela peut remonter dans les oreilles. On peut à ce moment là mettre moins d’eau dans la poire afin de diminuer la pression. Je n’ai pas réitéré l’essai car mon fils fait des otites à répétition.

Ce sont des alternatives assez faciles à mettre en place chez vous, n’hésitez pas à le faire petit à petit. Cela peut aussi coûter un peu d’argent de s’équiper d’un coup. Pensez toujours à chercher une version réutilisable à un objet jetable. Pour cela vous avez les magasins day by day, le site sansbpa.com, la trésorerie (objets utiles et respectueux).

Comment remplacer le filtre à café jetable ?

Fin 2015, une tornade s’est abattue sur notre appartement emportant tous les emballages, éléments jetables, objets en plastique… et nos anciennes habitudes. Les enfants l’ont très bien vécu mais Monsieur moins… du coup, sur certains points, j’ai cherché vraiment la bonne solution en consultant Monsieur avant de changer. Le filtre à café n’y a pas échappé.

Ayant un grand consommateur de café a la maison, j’ai cherché une solution zéro déchet à ce filtre qui se retrouvait systématiquement dans le bac de compost. Au passage, je n’étais pas sûre que celui-ci soit bon pour le sol… d’autant plus que l’on utilise des ressources pour le fabriquer. Après avoir proposé plusieurs solutions refusées par Monsieur, il a validé le percolateur à café. Et, celui-ci est arrivé chez nous pour Noël, d’occasion bien sûr !

Je vous propose donc une petite sélection de solutions pour réaliser un café zéro déchet chez soi.

Cafetière à l’italienne

Elle se compose de deux parties séparées par un filtre dans lequel on place le café. Dans la partie basse on met de l’eau, puis on place le tout sur la cuisinière. En chauffant l’eau remonte sous forme de vapeur sous-pression, qui en traversant le filtre se mélange au café moulu. Le café remonte par la cheminée centrale et sort en fontaine dans la partie haute. On peut alors servir plusieurs bons cafés.

Crédit photo : bird on the wire

Cafetière à dépression

cafetière à dépression
Crédit photo : Pinterest

Il faut remplit le bocal inférieur d’eau. Ensuite, on met du café dans la partie supérieure appelé “tulipe” avec ou sans filtre en tissu ou inox, puis on la place sur la partie inférieure. On pose la cafetière sur une source de chaleur (plaque électrique, gaz ou lampe à alcool). Au bout de quelques minutes, l’eau chaude du bocal inférieur monte dans la tulipe et se mélange au café moulu. Lorsqu’il n’y a presque plus d’eau dans la partie basse, on coupe la source de chaleur. Le café va redescendre dans le bocal inférieur par le tube central. Le café est prêt.

Cafetière à piston

Elle permet d’obtenir un café plutôt léger avec beaucoup d’arômes, on est dans une infusion de café. Il faut utiliser un café grossièrement moulu.
On met le café dans le fond de la cafetière, ensuite on verse l’eau chaude (pas bouillante) et on laisse infuser le café pendant 5 minutes. Une fois l’infusion faites, on remet le couvercle, puis on appuie doucement et progressivement sur le piston jusqu’au fond. Le café moulu va rester “bloqué” au fond de la cafetière.

Crédit photo : Maxicoffee.com

Filtre à café en tissu lavable et réutilisable

filtre à café lavable
Crédit photo : Sakaïdé

L’utilisation est très simple, il s’utilise comme un filtre à café jetable. Après usage, on met de côté le marc de café, on rince le filtre sous l’eau et on le met à sécher. Au fil des utilisations, il se colore mais cela n’altère en rien celui-ci.
Privilégiez les filtres en coton ou lin biologique. Il y en a sur la boutique en ligne de sakaïdé, doux comme du coton.

Filtre inox

Même principe qu’en tissu. En revanche, cela peut donner un goût au café.

Capsule Nespresso réutilisable

A la place des capsules jetables, vous pouvez optez pour des capsules en inox lavables et réutilisables. Vous la remplissez de café et l’utilisez comme une capsule jetable. Quand je vois toutes les capsules jetées au travail chaque jour, je me dis que c’est une bonne solution pour la planète.
Ca peut sembler être un budget mais comme tout objet réutilisable, il faut y voir une “rentabilisation financière” sur le long terme. Vous pouvez aussi le mettre sur votre liste de noël.
Vous en trouverez sur le site MyEcoCafé.

capsule cafe nespresso reutilisable en inox
Crédit photo : MyEcoCafé

Percolateur

Il y a un réservoir d’eau que l’on remplit. On met le café dans le porte filtre, et on lance la machine. Il y a de multiples modèles  : automatique, à pompe, combiné, à pression, avec un mousseur de lait, pour café moulu, dosettes, café en grains… Certaines machines possèdent un broyeur à café intégré. On peut donc acheter le café en grains et le moudre ensuite selon sa convenance.
N’ayant qu’un consommateur de café à la maison, cette solution s’est avérée parfaite. Quand on reçoit du monde, ça ne pose aucun soucis, on prépare les cafés un par un, d’ailleurs nos invités aiment se le préparer.
Le marc de café se retrouve aux pieds des rosiers ou dans les canalisations.

Crédit photo : Delonghi

Quel café choisir ?

Si l’on souhaite aller au bout de la démarche, vous pouvez acheter du café en vrac. Je l’achète chez Day by Day (épicerie en vrac), ils ont une belle sélection de café (bio, arabica, robusta…).  Je le choisis et le mou sur place en fonction du type de machine que j’ai chez moi.

En dégustant un bon café, je vous conseille la recette de cookies aux graines ou encore celle vegan, j’en mangerais tous les jours.

Quelle solution avez-vous adopté chez vous ?

6 gestes écolos faciles à mettre en place

“Avec ce mauvais temps, on n’a pas encore sorti les affaires d’été…on est en juillet !” Le sujet du mauvais temps est sur toutes les lèvres, alors essayons d’apporter notre contribution afin de diminuer notre empreinte écologique. Voici pour moi les 6 gestes écolos faciles à mettre en place de suite :

Refusez les prospectus / objets gratuits

Dès que l’on entend le mot gratuit on a tendance à prendre l’objet sans même réfléchir à notre geste, c’est ce que je faisais avant. Combien d’échantillons alimentaires ou objets publicitaires ont atterri dans mon sac pour traîner ensuite dans le vide poche ? Il faut prendre le pli au début, ensuite cela devient naturel. En définitive, si j’ai besoin de ça chez moi je peux l’acheter. Sinon c’est que le besoin n’est pas réel. Petit à petit on se libère du superflu. Les plus difficiles à refuser sont les babioles pour enfants quand ils ont déjà l’objet dans la main.
En ce qui concerne les prospectus, je les prenais souvent pour les mettre dans la poubelle à quelques mètres derrière. Je me disais qu’il fallait bien qu’il écoule leur stock, c’est leur boulot. Maintenant je me dis que c’est du papier gâché inutilement, autant trouvé une alternative. Les refuser deviendra vite naturel. Je prends en photo les cartes de visites ou prospectus qui m’intéressent.
D’ailleurs en parlant de limiter la consommation de publicités papier, vous pouvez coller un stop pub sur votre boîte aux lettres. Un geste écolo facile et efficace.

Avoir toujours un sac en tissu sur soi

On peut trouver de jolis modèles. Plier, cela prend peut de place et se glisse facilement dans un sac à main ou une poche de blouson. En l’ayant toujours sur soi, le réflexe de le sortir pour y mettre un achat se prend vite. En revanche il faut penser à le replacer dans son sac à main une fois vidé.

Refuser les minis sacs plastique de pharmacie

Pour moi, ce petit sac ne sert vraiment à rien. Sa taille n’en permet aucune utilité par la suite. Et, si le médicament tient dans ce petit sac, il peut tenir dans votre poche, sac à main ou vous pouvez même le garder à la main quelques minutes selon votre trajet. Il faut essayer de bannir les objets qui ont une durée de vie de quelques minutes.

Remplacez le sopalin

C’est simple à mettre en place, pratique et économique.
Voici plusieurs solutions pour le remplacer :
– pour essuyer une tâche, un verre d’eau renversé… utilisez une chiffonette en microfibres ou une éponge
– pour une tâche sur le sol, il y a la serpillière
– proposez des serviettes en tissu à vos invités à la place d’un pile de serviettes en papier ou sopalin

Pensez réutilisable et vous trouverez encore d’autres solutions.

Remplacez les petites bouteilles en plastique par une gourde en inox

Ca a dû être un des premiers gestes écolos mis en place chez nous. On avait une grosse consommation de petites bouteilles en plastique avec une étiquette monsieur/madame pour les enfants. Je n’en pouvais plus des “non, je ne veux pas monsieur costaud, je préfère madame princesse” et disputes entre les enfants pour une bouteille d’eau avec la mauvaise étiquette. Il y en avait partout dans l’appartement… on ne savait plus où était la première bouteille, pas de soucis on en sortait une autre. Quel gâchis ! Sans compter le fait que c’est mauvais pour la santé de trimbaler partout ces petites bouteilles plastique. Elles s’abîment, restent au soleil…ce qui favorisent la migration des molécules de plastique dans l’eau.
Mes enfants ont adopté de suite leurs gourdes à motifs ludiques. Il y a pleins de jolis modèles pour adultes et enfants. Chacun sa gourde Qwetch à son goût, du coup il n’y a plus d’histoires. On fait aussi spontanément plus attention à un objet réutilisable.
Je les rempli avec de l’eau du robinet filtrée.

Privilégiez les produits français, idéalement bio, avec le moins d’emballage

Pour les produits que vous achetez emballés, privilégiez les emballages simples et recyclables. Exemple : prenez plutôt un beurre avec une enveloppe recyclable plutôt que celui où il y a un sur-emballage en carton, même si celui-ci est recyclable, il va tout de même à la poubelle.

Si vous êtes motivés et cherchez d’autres éco-gestes, voici une liste d’objets jetables à remplacer par du réutilisables.
Changer certaines habitudes est parfois plus facile qu’il n’y paraît… alors à vous de jouer !