Skip to content

Madame Bocal


Opération démaquillage écolo

J’ai toujours eu du mal à trouver un démaquillant qui convenait à ma peau, même bio celle-ci me laissait des marques rouges, me brûlait le visage, ou encore me picotait les yeux. J’ai donc décidé de me pencher sur la question. Je vais vous donner mes astuces pour un démaquillage le plus naturel possible, sans remplir sa poubelle.

Début d’année 2016, j’ai adopté des cotons lavables Les Tendances d’Emma, depuis ils me suivent partout. Mais ils grisonnent vite et les tâches de maquillage ne partent pas forcément au lavage. Après plusieurs tentatives ratées, j’ai trouvé la bonne combinaison! Avant de les passer en machine, je les frotte avec un savon détachant à la terre de sommière ou le savon Netepur d’H2O. La tâche s’en va presque sous mes yeux. Un coup en machine et ils ressortent bien propres. De temps en temps je les entretiens avec la recette si dessous.

Pour me démaquiller, je me munis d’un disque lavable et de mon huile démaquillante faites maison… et le tour est joué.

Blanchir et nettoyer les carrés démaquillants lavables :

(Recette de Chloé, blogueuse www.myslowlife.fr)
– 2 cuillères à soupe de percarbonate de soude pour blanchir
– 1 cuillère à soupe de cristaux de soude pour enlever les résidus de gras
– 1 goutte d’huile essentielle de Tea tree pour désinfecter
+ et de l’eau bien chaude pour dissoudre le tout.
Laissez tremper 12 à 24 h selon l’état des cotons puis lavez en machine.

Démaquillant naturel :

Mélangez 2/3 d’eau et 1/3 d’huile végétale (idéalement bio) dans un petit flacon. Secouez bien avant utilisation.
J’utilise de l’huile de noyaux d’abricot mais vous pouvez utiliser celle que vous souhaitez. J’avais commencé par mettre de l’huile pure sur un disque à démquiller lavable mais j’avais peur que cela graisse trop ma peau. J’ai donc essayé moitié eau / moitié huile, puis j’ai encore diminué la quantité d’huile et cela nettoie ma peau aussi bien. Certaines ne supportent pas les lotions trop grasses, à vous de faire vos essais.

Si vous souhaitez vous pencher sur le sujet “salle de bain écolo”, vous trouverez des idées en vrac cet article.

Astuces pour une salle de bain plus écolo

En 2016, je me suis plutôt attaquée à la cuisine et au désencombrement. Depuis 2017, je me penche sur les objets de la salle bain à mon rythme.

Pour les produits de Monsieur, je le laisse gérer. Il n’est pas encore prêt à passer aux produits bio.

Déjà fait :

– J’ai remplacé mes carrés démaquillants jetables par des lavables.
– Je fabrique mon démaquillant à partir d’eau et d’huile de noyau d’abricot.
– Le pain de savon à remplacé le savon liquide sur le lavabo.
– J’achète notre gel douche en vrac ou en pain de savon.
– J’achète le shampoing en vrac. J’ai également un shampoing solide.
– J’ai simplifié ma trousse de maquillage. Au quotidien, je mets toujours les mêmes couleurs, du coup je peux me permettre d’avoir peu de maquillage mais uniquement bio.
– Je fabrique mon déodorant
– J’apprends à utiliser les huiles essentielles pour les rhumes et petits maux du quotidien. Je m’inspire du site la compagnie des sens.
– Les enfants et moi utilisons des brosses à dents en bambou. Usées, je les utilise pour le ménage ou je le composte en enlevant les poils.
– J’alterne entre le dentifrice solide et un tube que l’on achète en magasin bio.
– Régulièrement je simplifie le contenu de notre salle de bain. Nous finissons également les produits entamés.

À venir :

– Acheter un rasoir de sûreté et apprendre à l’utiliser.
– Faire un rouge à lèvres fait maison. Pour les baumes à lèvres, j’en ai beaucoup à finir.
– Fabriquer une crème hydratante. Je verrai en fonction de mon stock, j’en ai encore une dizaine à finir mais ce sont plus des crèmes pour les mains.
– Faire un essai de pain de rasage solide pour Monsieur. Pas sûr que j’arrive à le convaincre.
– Essayer la brosse à dents Lamazuna à tête rechargeable. Pour Monsieur ça peut être une bonne solution.
– Apprendre à me soigner avec quelques plantes.

Et vous, qu’avez-vous déjà  mis en place dans votre salle de bain ? Ca me donnera peut-être d’autres idées…