Skip to content

Madame Bocal


Comment limiter les déchets lors d’une kermesse ?

Comment limiter les déchets lors d’une kermesse ?

Depuis quelques semaines, on est en pleine organisation de la kermesse de l’école des loulous. Cette année on essaye d’avoir un événement plus responsable de la planète. C’est la bonne période donc je me suis dit que j’allais partager avec vous mes trouvailles.

Poubelle de tri

C’est la première chose à mettre en place simplement avec des panneaux et des sacs en dessous.

Gobelets consignés

Le but est d’éviter d’utiliser ces gobelets plastique à usage unique qui sont une catastrophe pour l’environnement. On trouve de nombreuses boutiques en ligne qui proposent des gobelets durables pour l’événementiel. Lors de la kermesse, on les propose consignés à un prix défini. Ceux-ci peuvent être gardés ou ramenés en échange de la pièce de départ. Afin que cela passe en douceur auprès des parents, il faut les prévenir avec une circulaire, une affiche dans l’école. On peut également passer dans les classes pour sensibiliser les élèves. Notre présidente des parents d’élèves a fait un tour des classes et j’ai eu le droit à l’explication de ma fille. Elle avait très bien compris le principe. J’emmène toujours des gobelets colorés pour toute la famille mais le message est passé.

Lots

Ce point là est plus compliqué je trouve, il faut y aller petit à petit. Cela dépend des habitudes mises en place avant. Dans notre école c’était profusion de petits lots en plastique, cassés à peine sortis de leur emballage. Plusieurs solutions sont possibles :

  • Sans jouets. Les enfants jouent aux stands gratuitement mais ils ne gagnent pas de lots à la fin. C’est pour le plaisir de jouer et de passer un bon moment entre copains.
  • Avec un passeport. L’idée c’est de franchir des étapes petit a petit : à chaque jeux gagné on tamponne le passeport. On gagne des lots en fonction des étapes franchies : un bonbon pour 2 cases tamponnées, un bon pour rejouer au bout de 4 cases, un cadeau…
  • Moins de lots et de meilleure qualité. On peut trouver des jouets en bois (raquettes de ping pong, diabolo, mikado…) en papier/carton (puzzle, jeux de cartes), en plastique mais que l’on va garder (tampons encreurs, autocollants, pâte à modeler…)

Moins d’emballages

Les lots à gagner ne sont pas obligés d’être dans des pochettes. Cela peut-être dans des petits paniers et les enfants choisissent leurs lots, ou des boites mystères dans lesquelles l’enfant plonge sa main sans voir ce qu’il attrape.

Pour la partie restauration c’est plus délicat. En fonction de votre école, vous pouvez mettre en place de la vraie vaisselle, demander aux gens de ramener leurs contentants, avoir un kit en plastique ou bambou que l’on ressort pour ces événements. Pour le coup, je trouve ça difficile à mettre en place dans une école.

En revanche, on peut demander à plusieurs mamans couturières de réaliser de petites serviettes en tissu pour remplacer les serviettes en papier, même format et d’une seule face.

Je vous ferai un retour d’expérience une fois notre kermesse passée.

Leave a Reply